Consumers International obtient l'adoption de Normes internationales sur l'accès à l'énergie

1,4 milliards d'individus dans le monde n'ont pas accès à l'électricité et un autre milliard ne peut pas compter sur un approvisionnement en énergie fiable. Consumers International (CI) savait que cette situation ne pouvait pas durer.

Nous avons proposé, travaillé et même rédigé la première version des Normes internationales sur l'accès à l'énergie. Les Normes viennent juste d'être approuvées par l'ISO (Organisation internationale de normalisation) - c'est la première fois que des normes proposées par une ONG deviennent des normes internationales de l'ISO.

Les Normes jettent les bases d'offres plus avantageuses pour différents types d'utilisateurs :

Les individus sans accès à l'énergie: les Normes déclarent que l'organe responsable (en général le gouvernement) doit fournir un accès à l'énergie aux citoyens (par exemple du kérosène, du bois de chauffage récolté durablement, des bouteilles de gaz), même s'ils n'ont pas accès à un approvisionnement énergétique (les réseaux câblés et les tuyaux). Elles mettent également l'accent sur les subventions à l'énergie qui sont actuellement distribuées aux individus qui possèdent déjà un approvisionnement, souvent les utilisateurs les plus riches, afin d'aider les individus à se raccorder aux approvisionnements énergétiques, en général les utilisateurs les plus pauvres.

Les individus avec un approvisionnement intermittent: il est courant que les consommateurs se trouvant dans les zones les plus pauvres subissent des coupures de courant de manière disproportionnée en comparaison de ceux qui vivent dans des zones plus riches. Les nouvelles Normes déclarent que les interruptions des services énergétiques, s'il y en a, doivent intervenir équitablement selon les différentes zones.

Les individus possédant déjà un approvisionnement énergétique: les Normes fixent de nouvelles règles de service aux utilisateurs qui leur sont plus favorables : un meilleur accès aux réparations, la possibilité de faire des recours, une facturation plus claire et de meilleures procédures de comptage, ainsi que des tarifs plus justes et plus transparents.

CI s'est battu pour que les Normes traitent de certains problèmes spécifiques, par exemple, les entreprises tenues responsables de ventes frauduleuses d'énergie, un réel problème dans les marchés ouverts.

Les Normes ont créé un nouveau précédent, en s'éloignant de la relation vendeur/acheteur entre les entreprises et les utilisateurs où l'objectif est de vendre autant d'énergie que possible, pour aller vers une relation conseiller/utilisateur. Les entreprises énergétiques doivent désormais donner des conseils sur la façon de conserver l'énergie et d'améliorer son efficacité, afin de vendre moins d'énergie tout en maintenant le même niveau d'utilisation et le même niveau de confort lorsque cela est possible.

CI a travaillé sur des normes similaires par le passé et a vu à quel point elles pouvaient être une réussite, c'est le cas par exemple des normes sur l'accès à l'eau et à l'assainissement, ce qui a permis d'améliorer la pratique industrielle, en particulier en Amérique latine où elles ont été largement adoptées. Nous espérons que les Normes énergétiques auront un effet similaire.

Nous espérons désormais que les principaux fournisseurs d'énergie et les gouvernements adopteront et mettront en place ces Normes et que nous commencerons à voir apparaître de meilleures offres pour les utilisateurs dans le monde entier.

En savoir plus sur les Normes ISO 50007 : activités liées aux services énergétiques — Lignes directrices pour l'évaluation et l'amélioration du service aux utilisateurs (ISO 50007).

Comments
comments powered by Disqus
GoView more options